Publications du Service canadien des forêts

The timing of bud break in warming conditions: variation among seven sympatric conifer species from eastern Canada. 2017. Rossi, S.; Isabel, N. Int. J. Biometeorol. 61: 1983-1991.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 38723

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude menée en laboratoire, les chercheurs ont évalué l’impact de différentes températures sur le débourrement des bourgeons de sept espèces de conifères de l’est du Canada. Pour une température donnée, c’est chez le mélèze laricin que les bourgeons se déployaient le plus tôt, tandis que ce phénomène était plus tardif chez le pin blanc et le pin rouge.

Chez toutes les espèces étudiées, l’éclosion des bourgeons était devancée lorsque les températures étaient plus élevées, avec un effet plus marqué à des températures plus basses. En effet, les chercheurs ont estimé que l’addition d’un degré à 16 °C et à 20 °C devançait l’ouverture des bourgeons de 5 et 2 jours, respectivement.

Le réchauffement climatique entraînerait donc des changements dans le développement des espèces étudiées, ce qui pourrait affecter leur synchronie avec les prédateurs et les ravageurs.

Dernière mise à jour :