Publications du Service canadien des forêts

Ecosystem memory of wildfires affects resilience of boreal mixedwood biodiversity after retention harvest. 2017. Bergeron, J.A.C.; Pinzon, J.; Odesn, S.; Bartels, S.; Macdonald, S.E.; Spence, J. Oikos 126(12):1738-1747.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 38719

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1111/oik.04208

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

La mémoire écosystémique fait référence à la mesure dans laquelle le passé influence la façon dont un écosystème fonctionne dans le présent et fonctionnera dans l’avenir. Dans cette étude, nous avons examiné l’influence de l’historique des feux sur la forêt boréale mixte au nord-ouest de l’Alberta. Nous avons recueilli des données sur les arbustes, les herbes, les bryophytes (p. ex. mousse), les arbres régénérés, les carabes, les araignées et les oiseaux chanteurs se trouvant sur des parcelles de terrain du site de recherche EMEND. Nous avons constaté que la composition des espèces d’arbres d’une parcelle donnée représentait bien l’historique des feux de cette parcelle au cours des 300 dernières années. Nos résultats indiquent que la mémoire écologie des feux de forêt d’une parcelle influence le rétablissement des animaux et des plantes qui s’y trouvent deux, cinq et dix ans après l’exploitation de la parcelle. Cet effet était plus prononcé pour la couverture végétale en sous-étage que pour les animaux. La vitesse et la portée des changements environnementaux mondiaux projetés pourraient compromettre notre utilisation durable de nombreux écosystèmes, en particulier dans un contexte d’effets cumulatifs et de perturbations d’origine humaine et naturelle. Nous soutenons que le legs biologique des perturbations passées et la gestion de ce legs en vue de préserver la mémoire écosystémique après des perturbations d’origine humaine amélioreront la résilience de la biodiversité.