Publications du Service canadien des forêts

Shifts in biomass and productivity for a subtropical dry forest in response to simulated elevated hurricane disturbances. 2017. Holm, J.A.; Van Bloem, S.J.; Larocque, G.R.; Shugart, H.H. Environ. Res. Lett. 12: 025007.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 38713

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1088/1748-9326/aa583c

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Dans cet article, les chercheurs présentent un modèle de la dynamique des forêts sèches subtropicales de Puerto Rico.

En reconstituant l’historique des ouragans et en intégrant des études de cas, les chercheurs ont obtenu les résultats suivants :

  • l’augmentation de la fréquence des ouragans entraîne une diminution de la biomasse aérienne de 5 à 39 % et une augmentation de la productivité primaire nette de 32 à 50 %;

  • une augmentation de l’intensité des ouragans n’aurait pas d’effet à long terme sur la structure des forêts, ni sur les niveaux de carbone accumulé;

  • une diminution à la fois de l’intensité et de la fréquence des ouragans entraîne les plus hautes valeurs de biomasse.

Les forêts subtropicales sont donc résilientes face à ces perturbations. Toutefois, les stocks de carbone diminueraient si la fréquence des ouragans augmentait de 50 % ou plus.

Les forêts tropicales des Caraïbes sont sujettes à des ouragans dont la formation, la durée, la fréquence et l’intensité sont influencées par les changements climatiques.

Dernière mise à jour :