Publications du Service canadien des forêts

Imputing tree lists for New Brunswick spruce plantations through nearest-neighbor matching of airborne laser scan and inventory plot data. 2017. Lamb, S.M.; MacLean,D.A.; Hennigar, C.R.; Pitt, D.G. Canadian Journal of Remote Sensing, 43(3): 269-285.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 38640

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1080/07038992.2017.1324288

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

La télédétection par laser ou lidar a considérablement amélioré la résolution spatiale et la précision des inventaires forestiers opérationnels. Cependant, une méthode rentable pour attribuer des inventaires d'espèces à des arbres individuels est nécessaire pour fournir des intrants aux modèles de croissance des arbres ou des peuplements pour étendre des estimations lidar ponctuelles. Nous avons évalué une méthode pour associer les variables structurelles de peuplements qui ont été estimées à partir de lidar à celles d'une base de données de plus de 5500 mesures de parcelles d'échantillonnage pour attribuer les listes d'arbres pour les cellules de la grille lidar pour des plantations d'épinette (Picea sp.) de 83 000 ha. Les correspondances ont été déterminées en fonction des espèces plantées et la somme minimale des différences au carré entre six variables d'inventaire. Les variables d'inventaire forestier obtenues par les correspondances de parcelles sont fortement corrélées (r = 0,91–0,99) avec celles mesurées sur 98 parcelles de validation. Les distributions de la zone basale dérivées de la concordance des parcelles étaient statistiquement équivalentes à celles observées sur les parcelles de validation 86% du temps (α = 0,05). Lorsque nous avons agrégé les prévisions pour toutes les parcelles de validation, il y avait une différence minimale entre les distributions de surfaces basales prédites et réelles pour les espèces plantées et les compositions des espèces étaient similaires. La correspondance des parcelles est une méthode valide pour attribuer des listes d'arbres pour les cellules lidar qui associe la richesse des données de parcelles existantes aux variables dérivées de données lidar à haute résolution.

Dernière mise à jour :