Publications du Service canadien des forêts

Edge-to-stem variability in wet canopy evaporation from an urban tree row. 2017. Van Stan, J.T. II; Norman, Z.; Meghoo, A.; Friesen, J.; Hildebrandt, A.; Côté, J.-F.; Underwood, S.J.; Maldonado, G. Boundary-Layer Meteorol. 165 : 295-310.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 38382

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1007/s10546-017-0277-7

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Cette étude a démontré que la mesure de l’évaporation de l’eau sur les tiges après une pluie à l’aide d’instruments de mesure adaptés est en moyenne cinq fois plus élevée que les estimations indirectes faites par le passé. Les chercheurs ont aussi trouvé que l’évaporation sur les tiges était équivalente à l’évaporation dans la canopée.

Ces résultats permettront de mieux tenir compte du rôle de la canopée pour la gestion de la pluie dans les écosystèmes urbains.

Ces travaux ont été réalisés sur une rangée de pins à aiguilles longues, ou pin d’Elliott, située sur le campus de la Georgia Southern University aux États-Unis.