Publications du Service canadien des forêts

Genome-wide SNPs resolve phylogenetic relationships in the North American spruce budworm (Choristoneura fumiferana) species complex. 2017. Dupuis, J.; Brunet, B.; Bird, H.; Lumley, L.; Boyle, B.; Levesque, R.; Cusson, M.; Powell, J.; Sperling, F. Mol. Phylogenet. Evol. 111: 158-168.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 38170

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.ympev.2017.04.001

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Cette recherche a comparé diverses approches pour évaluer les liens de parenté entre les espèces du groupe des tordeuses de conifères, dont la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Ces travaux mettent de l’avant l’utilisation de marqueurs obtenus par séquençage à l’échelle du génome entier. L’utilisation de ces marqueurs a permis d’évaluer, avec une exactitude jamais atteinte auparavant, les liens de parenté qui unissent les différentes espèces de tordeuses de l’Amérique du Nord.

La plupart des méthodes arrivent à des résultats semblables pour ce complexe d’insectes. Toutefois, contrairement à ce que des travaux antérieurs suggéraient, c’est la tordeuse du pin gris et non la tordeuse des bourgeons de l’épinette qui serait l’ancêtre de ce groupe. L’étude montre aussi un lien de parenté très étroit entre les tordeuses de l’ouest, lesquelles semblent toutes avoir comme ancêtre la tordeuse Choristoneura retiniana.

Ces travaux illustrent l’importance d’utiliser plusieurs sources de données pour aider à résoudre les problèmes d’identification des espèces dans des familles complexes.