Publications du Service canadien des forêts

Effect of post-harvested rice conservation on Sitophilus oryzae L. in Côte d'Ivoire. 2016. Doumbia, M.; Douan, B.G.; Martel, V.; Kwadjo, K.E.; Kra, D.K.; Dagnogo, M. Int. J. Farm. Alli. Sci. 5: 503-508.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 37870

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

Cette étude a démontré que le charançon du riz avait un meilleur taux de survie sur le riz qui était conservé lorsque décortiqué et non étuvé. Les chercheurs ont étudié le développement du charançon selon quatre modes de conservation du riz en Côte-d’Ivoire. En plus de celle déjà mentionnée, les méthodes de conservation du riz décortiqué et étuvé, non décortiqué et non étuvé, ainsi que non décortiqué et étuvé ont été observées. Les chercheurs ont noté que sur ces dernières, la moitié des adultes du charançon mourraient dans les 45 jours premiers du test.

L’objectif de ces travaux était d’étudier l’effet de la méthode de conservation du riz sur la dynamique des populations du charançon du riz. Ces résultats de recherche permettront de développer des méthodes de lutte biologique contre ce ravageur basées sur la biologie de l’insecte.

Dernière mise à jour :