Publications du Service canadien des forêts

Predictive modeling of black spruce (Picea mariana (Mill.) B.S.P.) wood density using stand structure variables derived from airborne LiDAR data in boreal forests of Ontario. 2016. Pokharel, B.; Groot, A.; Pitt, D.G..; Woods, M.; Dech, J.P. Forests 7(12): article no. 311.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 37792

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.3390/f7120311

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

L’objectif de ce travail est d’étudier l’incidence de la structure d’un peuplement forestier sur la densité du bois, qui est une propriété sur laquelle repose la qualité du bois d’œuvre et des produits du papier. Les chercheurs ont mesuré la densité d’échantillons de bois prélevés sur des épinettes noires de la région de Hearst, en Ontario. Ils ont mesuré la structure du peuplement forestier à l’aide d’un lecteur laser fixé sur un avion. Le lecteur émet des impulsions laser reflétées par les couronnes d'arbres, et ces reflets sont enregistrés par un détecteur placé sur l’avion. Cette méthode permet d’obtenir des images en trois dimensions de la canopée de la forêt. Les principaux facteurs de la structure du peuplement ayant eu une incidence sur la densité du bois étaient la hauteur de la canopée aux plus bas reflets d’impulsions laser et le diamètre des arbres. La densité du bois diminuait lorsque la valeur de ces deux facteurs augmentait. Les facteurs découlant de la structure du peuplement ont permis d’expliquer en partie la variation de la densité du bois. Ces résultats nous permettent de mieux comprendre l’incidence de la structure d’un peuplement sur la densité du bois d’épinette noire, et de mieux gérer les forêts pour les produits exigeant une densité de bois précise.