Publications du Service canadien des forêts

Topographic and fire weather controls of fire refugia in forested ecosystems of northwestern North America. 2016. Krawchuk. M.A.; Haire, S.L.; Coop. J.; Parisien, M.-A.; Whitman, E.; Chong, G.; Miller, C. Ecosphere 7(12):e01632.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 37791

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1002/ecs2.1632

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Au cours des feux de friches, les zones où le feu se répand peu ou pas du tout peuvent procurer un habitat pour les animaux et les plantes vulnérables et les aider à survivre et à repeupler la forêt. Ces « refuges du feu » sont importants pour comprendre comment les écosystèmes survivent et prospèrent, planifier la gestion et la conservation de la faune et s’adapter aux changements climatiques. Les refuges ont déjà fait l’objet de travaux de recherche, mais la présente étude vise à établir un cadre permettant de déterminer les aires qui pourraient offrir un refuge, selon que le paysage est plat ou accidenté, et les conditions météorologiques propices aux incendies. Elle examine des aspects de sept feux de friches récents dans l’écorégion de la Cordillère de l’Ouest canadien. Le cadre résultant montre que la capacité à déterminer l’emplacement des refuges est fonction du relief accidenté et des conditions météorologiques favorables aux feux. L’emplacement des refuges peut être relativement bien déterminé dans la plupart des paysages et des conditions météorologiques, sauf lorsque le terrain est plat ou que les conditions météorologiques propices aux feux sont extrêmes (conditions chaudes et sèches). Le recensement de ces emplacements permettra de les maintenir à titre d’« îlots » au cours des activités d’exploitation forestière ou lors du retrait de la végétation inflammable pour l’aménagement de la faune. La création et la conservation de ces refuges peuvent aider les forêts à récupérer après un feu.