Publications du Service canadien des forêts

Bud break responds more strongly to daytime than night-time temperature under asymmetric experimental warming. 2017. Rossi, S.; Isabel, N. Global Change Biol. 23 : 446-454.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 37706

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1111/gcb.13360

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs ont confirmé l’hypothèse voulant que l’augmentation de la température diurne favorisait davantage l’ouverture des bourgeons d’épinette noire que l’augmentation de la température nocturne.

L’augmentation des températures printanières causée par les changements climatiques accélère l’ouverture des bourgeons d’épinette noire. Cette augmentation de température est asymétrique, c’est-à-dire que les températures minimum observées durant la nuit ont augmenté du double par rapport aux températures maximum observées durant le jour, créant au total un climat moins froid.

Les modèles actuels de prédiction de l’ouverture des bourgeons ne tiennent pas compte de l’asymétrie des températures. Pour améliorer les résultats de ces modèles, ceux-ci devraient être recalibrés afin d’en augmenter la précision.