Publications du Service canadien des forêts

Mulch fuels in boreal forests: structure, moisture, and initial fire behaviour observations. 2016. Schiks, T.J.; Thompson, D.K.; Hvenegaard, S.; Schroeder, D.; Wotton, B.M. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Northern Forestry Centre, Edmonton, Alberta. Forest Management Note 66.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 37419

Langue : Anglais

Séries : Forest Management Note (CFN - Edmonton) *

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé en langage clair et simple

La coupe des arbres sur pied à copeaux de bois (paillis) est une pratique de plus en plus courante à proximité des communautés pour réduire les combustibles susceptibles d’alimenter des feux de forêt. Cet article technique donne un aperçu des récents progrès dans l’étude des combustibles de paillis et il est conçu en vue d’une utilisation pratique par les professionnels de la gestion des incendies. Les auteurs y décrivent les caractéristiques physiques essentielles du paillis, un modèle simple pour prédire la profondeur de la couche de paillis en fonction du nombre et de la taille des arbres dans une zone, ainsi que l’intensité du traitement de paillage. La dynamique de l’humidité de la couche de paillis est grandement influencée par les deux premiers centimètres, qui sèchent rapidement à la surface du sol en raison des vents et de l’exposition au soleil. La possibilité que des combustibles de paillis allument un feu de surface est la même que pour d’autres matériaux forestiers, étant donné leur teneur équivalente en humidité, même si le taux de séchage des combustibles de paillis exposés au soleil et au vent est toujours plus élevé que pour la plupart des matériaux trouvés sur un sol de forêt intacte. La documentation sur les taux de propagation du feu et la hauteur des flammes des combustibles de paillis est limitée en quantité, mais les données préliminaires sont semblables aux rémanents d’exploitation. Selon des expériences de laboratoire sur le charbon de bois (carbone noir) dans les combustibles de paillis, la production de charbon de bois est à son plus haut lorsque les particules de paillis de grand diamètre (de 1 à 3 cm) sont conservées au lieu d’être broyées en fines particules.

Dernière mise à jour :