Publications du Service canadien des forêts

Two sides of a coin: host-plant synchrony fitness trade-offs in the population dynamics of western spruce budworm. Régnière, J.; Nealis, V.G. 2018. Insect Sci. 25: 117-126.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 37400

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1111/1744-7917.12407

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs ont analysé la synchronie entre la tordeuse occidentale de l’épinette et son hôte, le douglas vert (sapin de Douglas), et ce, tout au long de la période couvrant l’émergence des larves au printemps, leur alimentation et leur transformation en chrysalide au milieu de l’été (concept de « fenêtre phénologique »).

Les chercheurs ont démontré que la variation de la synchronie entre l’émergence des tordeuses au printemps et la disponibilité des bourgeons de l’année a moins d’effet sur la survie de la tordeuse qu’escompté. Cet effet est expliqué parce que les pertes des larves qui émergent hâtivement sont compensées par l’amélioration de la survie des larves au dernier stade larvaire et par une meilleure fécondité des adultes. Les larves qui émergent hâtivement et qui survivent ont donc accès à un feuillage abondant et nutritif.

Le concept de « fenêtre phénologique » peut être utilisé pour étudier les différences dans la sensibilité des essences hôtes ou la conséquence des changements climatiques dans la sensibilité résultant de la saisonnalité de la plante hôte et de l’insecte herbivore.

Dernière mise à jour :