Publications du Service canadien des forêts

Identification and genetic diversity of two invasive Pissodes spp. Germar (Coleoptera: Curculionidae) in their introduced range in the southern hemisphere. 2016. Wondafrash, M; Slippers, B.; Garnas, J.; Roux, G.; Foit, J.; Langor, D.W.; Hurley, B.P. Biological Invasions 18(8):2283-2297.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 37396

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1007/s10530-016-1159-5

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Il importe d’identifier avec précision les insectes nuisibles ravageurs et leur diversité génétique pour élaborer des programmes de lutte qui seront efficaces. Les curculionidés posent une menace pour les conifères en s’en nourrissant et en leur transmettant des maladies fongiques. Alors que toutes les espèces du genre Pissodes proviennent de l’hémisphère Nord, une espèce a été introduite accidentellement en Afrique du Sud et une autre en Amérique du Sud. La présente étude examine ces espèces qui ont été introduites afin de les identifier avec précision et d’établir leur diversité génétique et les aspects de leur population, comme la répartition géographique ainsi que les comportements alimentaires et reproducteurs. On a constaté que le curculionidé en Afrique du Sud n’avait pas été identifié correctement en 1942 et est un fait une espèce différente, pas encore connue, qui appartient à un groupe nord-américain de curculionidés ou est un hybride entre ce groupe et les espèces originalement identifiées incorrectement. Il est toutefois clair qu’il provient de l’Amérique du Nord. Il a été confirmé que l’espèce en Amérique du Sud est le pissode du pin, et des analyses génétiques montrent que les curculionidés au Chili, en Argentine et en Uruguay proviennent d’une seule introduction assez récente.  

Dernière mise à jour :