Publications du Service canadien des forêts

In situ comparison of tree-ring responses to climate and population genetics: the need to control for local climate and site variables. 2016. Housset, J.; Carcaillet, C.; Girardin, M.P.; Xu, H.; Tremblay, F.; Bergeron, Y. Front. Ecol. Evol. 4:123.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 37392

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.3389/fevo.2016.00123

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Les résultats de cette recherche montrent que combiner les études dendroclimatologiques aux études de la génétique des populations est une façon prometteuse d’analyser la capacité de réponse des arbres aux changements climatiques dans les peuplements naturels. À l’échelle régionale, les analyses indiquent que la réponse de la croissance au climat est grandement liée aux variables environnementales du peuplement, comme la quantité de précipitations saisonnières et le régime des températures. Les analyses montrent également que les effets des variables génétiques sont parfois confondus avec ceux des variables environnementales, mais qu’ils obtiennent une forte corrélation pour les réponses à la sécheresse estivale et à la température printanière.

Les chercheurs ont réalisé cette recherche sur des populations de thuya occidental de la forêt boréale canadienne. En un premier temps, ils ont évalué sur un gradient latitudinal la variabilité de la croissance radiale dans les populations à partir des anneaux de croissance et l’ont comparée avec la diversité génétique. Puis, ils ont examiné la variabilité de la croissance par rapport au climat à l’échelle régionale et ils ont testé sa corrélation avec les variables environnementales et la structure génétique de la population.