Publications du Service canadien des forêts

The challenge of separating signatures of local adaptation from those of isolation by distance and colonization history: The case of two white pines. 2016. Nadeau, S.; Meirmans, P.G.; Aitken, S.N.; Ritland, K.; Isabel, N. Ecol. Evol. 6: 8649–8664.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 37377

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1002/ece3.2550

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs ont tenté de départager les effets de l'adaptation locale (isolement par l'environnement) de ceux de processus neutres comme l'isolement par la distance et l'isolement par la colonisation de refuges glaciaires sur la variation génétique de deux espèces de pin, soit le pin blanc et le pin argenté.

L’ensemble de ces effets explique une partie de la variation génétique entre les populations, mais il est difficile de différencier leur impact respectif. Néanmoins, les chercheurs ont trouvé 25 gènes chez le pin blanc et 18 gènes chez le pin argenté qui démontrent une adaptation locale au climat.