Publications du Service canadien des forêts

Molecular cloning and structural characterization of ecdysis triggering hormone from Choristoneura fumiferana. 2016. Kumar P., B.; Viswanath K., K.; Devi S., T.; Kumar R., S; Doucet, D.; Retnakaran, A.; Krell, P.J.; Feng, Q.; Ampasala, D.R. International Journal of Biological Macromolecules 88:213-221.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 37361

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.10116/j.ijbiomac.2016.03.037

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

À la fin de chaque stade, les insectes connaissent un processus précisément orchestré appelé ecdysis, qui entraîne le remplacement de l’ancienne cuticule par une nouvelle. La cuticule étant rigide, ce changement physiologique est nécessaire pour la croissance. L’ecdysis est provoquée par l’action directe d’une hormone appelée « hormone de mue » sur le système nerveux central. Choristoneura fumiferana (la tordeuse des bourgeons de l’épinette) est un défoliateur important des forêts de conifères de l’est de l’Amérique du Nord. Les études sur le comportement d’ecdysis de ce ravageur permettent d’élaborer de nouvelles stratégies de lutte contre les ravageurs. Par conséquent, dans cette étude, le gène de l’hormone de mue de la tordeuse des bourgeons de l’épinette a été cloné. L’article décrit en détail la structure du produit du gène de l’hormone de mue, ainsi que ses cycles d’expression tout au long du développement. L’étude se conclut avec le modèle virtuel en 3D de cette nouvelle protéine de l’hormone de mue, et réalise une analyse virtuelle d’une bibliothèque d’insecticides pour déterminer les composantes présentant une capacité de fixation élevée à l’hormone de mue.