Publications du Service canadien des forêts

Wildfire in boreal forest catchments influences leaf litter subsidies and consumer communities in streams: implications for ripirian management strategies. 2016. Musetta-Lambert,J.; Muto, E.; Kreutzweiser, D.; Sibley, P. Forest Ecology and Management 391:29-41.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 37269

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.foreco.2017.01.028

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Cet article présente les résultats de notre projet de recherche sur la zone riveraine de la rivière White, en cours depuis plusieurs années. Il s’agit du premier article publié sur ce projet depuis que le travail sur le terrain est terminé. L’article indique que si nous souhaitons gérer les forêts selon un modèle d’émulation des perturbations naturelles (EPN), nous devons donc connaître les implications pour les forêts riveraines (à proximité d’un cours d’eau) et leurs influences sur les systèmes aquatiques voisins. Les recherches montrent que la pratique courante visant à conserver des zones tampons riveraines ne produit pas des résultats dans les cours d’eau similaires à ceux découlant de perturbations naturelles (feu de végétation). Elles montrent également que les perturbations causées par les feux dans les bassins versants des forêts boréales ont sensiblement modifié la structure des forêts riveraines, ont amélioré l’apport et la composition de la litière de feuilles mortes en tant que contribution énergétique pour les cours d’eau, et ont eu des effets positifs et mesurables sur les communautés d'invertébrés vivant dans les cours d’eau. Ces effets peuvent permettre de fixer des cibles et des bases de référence dans le cadre d’une récolte riveraine limitée visant à tirer parti des feux, en vertu de l’EPN.