Publications du Service canadien des forêts

Dilution of Fluon Before Trap Surface Treatment Has No Effect on Longhorned Beetle (Coleoptera: Cerambycidae) Captures. 2016. Allison, J.D.; Graham, E.E.; Poland, T. M.; Strom, B.L. Journal of Economic Entomology 10.1093/jee/tow081.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 37262

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1093/jee/tow081

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Plusieurs études ont démontré qu’il est possible d’accroître le nombre de longicornes asiatiques (Coleoptera : Cerambycidae) capturés par pièges en traitant la surface des pièges à interception avec un lubrifiant. En plus d’être chers, ces traitements peuvent modifier les propriétés spectrales des pièges à interception lorsqu’ils sont appliqués purs. Ces traitements de surface, particulièrement Fluon®, sont habituellement dilués et utilisés comme revêtement à faible frottement pour empêcher les insectes de s’échapper des contenants d’élevage. Cette étude vise à examiner l’incidence de la dilution de Fluon sur les propriétés spectrales des pièges de plastique ondulés traités et la capture de longicornes asiatiques tels que Monochamus scutellatus, M. mutator et M. notatus. Les panneaux des pièges à interception étaient appâtés avec des substances sémiochimiques et traités avec du Fluon non dilué (c.-à-d., 100 %), un mélange 1:1 de Fluon et d’eau (50 %), un mélange 1:9 de Fluon et d’eau (10 %), ou encore non traités. Aucune différence majeure n’a été observée dans la réflectance relative du plastique Coroplast® noir non traité ou du plastique Coroplast noir traité avec du Fluon à 50 % ou à 10 %. Les pièges traités avec du Fluon à 100 % avaient des pics de réflectance similaires à ceux des autres traitements. Cependant, dans l’ensemble, leur réflectance relative était plus élevée. En général, la dilution du Fluon n’a entraîné aucun effet pour les Monochamus scutellatus ou les M. mutator mâles ou femelles, mais le traitement au Fluon des pièges a eu une incidence. Des résultats similaires ont été observés pour les captures combinées de Clytus ruricola, Cyrtophorus verrucosus, Megacyllene caryae, Xylotrechus colonus, Neoclytus acuminatus, Neoclytus mucronatus, et Phymatodes testaceus. Le traitement n’a entraîné aucun effet pour les M. notatus.