Publications du Service canadien des forêts

Sex attractant pheromone of the luna moth, Actias luna (Linnaeus). 2016. Millar, J.G.; Haynes, K.F.; Dossey, A.T.; McElfresh, J.S.; Allison, J.D. Journal of Chemical Ecology 42(9): 869-876.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 37255

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1007/s10886-016-0751-6

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Les saturnidés (Lepidoptera : Saturniidae) ne sont généralement pas bien représentés en tant que larves ou adultes dans les inventaires de Lepidoptera de niveau communautaire; ainsi, on n’en sait que très peu sur la dynamique de leur population. De plus, au cours des dernières années, de nombreuses espèces de saturnidés semblent avoir vu leurs populations diminuer. Les phéromones sexuelles volatiles sont des outils d’échantillonnage puissants utilisés dans les programmes opérationnels de conservation et de surveillance. La combinaison de la détection de chromatographie en phase gazeuse et des analyses de spectrométrie de masse des extraits des glandes à phéromone des papillons lunes femelles a appuyé l’identification de (6E,11Z)-6,11-octadecadienal (E6,Z11-18:Ald), (E)-6-octadecenal (E6-18:Ald) et (Z)-11-octadecenal (Z11-18:Ald) comme étant les composés dans les extraits qui provoquent une réaction des antennes des mâles. Ces identifications ont été confirmées par synthèse, puis par des essais sur terrain des mélanges de composés synthétiques au cours d’essais pratiques en Ontario, Canada, et au Kentucky, É.-U. Les vers mâles étaient attirés par E6,Z11-18:Ald synthétique comme un composé unique, mais l’attraction a été renforcée par l’ajout des deux composés mineurs E6-18:Ald et Z11-18:Ald, suggérant que la phéromone des papillons lunes comprend ces trois composés.