Publications du Service canadien des forêts

Facilitating knowledge transfer between researchers and wildfire practitioners about trust: an international case study. 2016. McGee, T.K.; Curtis, A.; McFarlane, B.L.; Shindler, B.; Christianson, A.; Olsen, C.; McCaffrey, S. The Forestry Chronicle 92(2):167-171.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 37172

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.5558/tfc2016-035

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Personne ne met en doute l’importance du transfert de connaissances entre les chercheurs, les responsables des politiques et les spécialistes. Cependant, les obstacles au transfert de connaissances peuvent accentuer les difficultés qu’éprouvent les spécialistes à utiliser les résultats des recherches scientifiques. Cet article décrit un projet sur les obstacles au transfert des connaissances impliquant les spécialistes en gestion des feux de forêt de trois pays dans le développement d’un guide de planification pour bâtir un lien de confiance. Ce guide nous renseigne sur la confiance, sur les facteurs qui influencent la confiance et sur les démarches à faire pour établir un lien de confiance dans un contexte de gestion des feux de forêt. Les chercheurs ont résumé les travaux de recherche universitaire sous la forme d’un projet de guide de planification pour établir un lien de confiance. Les spécialistes et les intervenants en gestion des feux de forêt ont commenté le guide et ont discuté de leurs propres expériences en création de liens de confiance dans le cadre d’un atelier de travail. Les chercheurs ont intégré les commentaires constructifs issus de l’atelier dans la version définitive du guide de planification pour bâtir un lien de confiance. Les auteurs font ressortir les avantages et les défis liés à ce processus et soumettent des recommandations aux chercheurs et aux organismes subventionnaires afin de faciliter l’utilisation des travaux de recherche par les utilisateurs finals.

Résumé en langage clair et simple

Les feux de friches à l’échelle planétaire ont causé des pertes de vie et détruit des maisons et des collectivités ces dernières années. Devant cet état de fait, les organismes de gestion placent un accent accru sur la responsabilité partagée et sur les partenariats avec les intervenants et les collectivités pour la protection contre les feux de friches. La confiance des intervenants dans les organismes de gestion est un facteur déterminant pour l’établissement de partenariats et de l’exécution de programmes efficaces de protection contre les feux de friches. Cet article présente les conclusions d’une étude pour laquelle on a utilisé une façon novatrice d’accroître la contribution de la science à la confiance et à la gestion des feux dans divers contextes. Ce projet a donné lieu à un guide de planification de la confiance qui présente une synthèse de la littérature portant sur la confiance et le renforcement de la confiance et qui l’intègre aux expériences concrètes de praticiens et intervenants de la gestion des incendies en Australie, au Canada et aux États-Unis. L’intégration des expériences et des connaissances des praticiens et des intervenants a apporté des éclaircissements sur les obstacles qui limitent le transfert des connaissances entre les chercheurs et les utilisateurs finaux et a fait ressortir l’importance de la confiance dans la gestion des feux dans différents contextes.

Dernière mise à jour :