Publications du Service canadien des forêts

Early intervention strategy—efficacy and the non-target impact of insecticides. 2016. Johns, R.C.; Martel, V. NRCan: Making a Difference 16E.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 37071

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé en langage clair et simple

Les infestations de tordeuses des bourgeons de l’épinette se produisent tous les 30 ou 40 ans. Par le passé, des insecticides ont été appliqués lorsque l’infestation était bien avancée dans le but de préserver les arbres infectés. Une nouvelle approche mise à l’essai consiste à traiter les secteurs où les populations de tordeuse des bourgeons de l’épinette sont en expansion au début du cycle d’infestation afin de ralentir ou de prévenir la propagation de l’infestation. Les insecticides Btk (Bacillus thuringiensis kurstaki) et MimicMD (tébufénozide) sont mis à l’essai pour déterminer leur efficacité à lutter contre les populations de tordeuses des bourgeons de l’épinette à faible densité. Un réseau complexe de parasitoïdes et d’agents pathogènes semble jouer un rôle clé dans le maintien de la densité des populations à de faibles niveaux entre les infestations et contribue à réduire les populations à mesure que l’infestation se résorbe. Le codage à barres de l’ADN sera utilisé pour déterminer l’effet du Btk et de MimicMD sur les ennemis de cet insecte.

Également disponible sous le titre :
Stratégie d'intervention précoce - efficacité des insecticides et leurs efforts non-spécifiques (Français)

Dernière mise à jour :