Publications du Service canadien des forêts

Wood fibre value simulation model: a new tool to assist measuring changes in forest landscapes by evaluating forest inventory. 2016. Li, C.; Barclay, H.; Huang, S.; Sidders, D. Landscape Ecology 32(7):1517-1530.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 37057

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1007/s10980-016-0406-6

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

En écologie du paysage, il est difficile de décrire et d’évaluer la façon dont différentes perturbations influent sur la condition d’un paysage forestier. Choisir les meilleures stratégies en matière de gestion des forêts pose également un défi. Un inventaire forestier se veut une vue d’ensemble d’une zone forestière, afin de constater sa condition, ainsi que celle du bois (p. ex., le volume et les essences), aux fins de contrôle, de planification, d’approvisionnement, d’aménagement, de récolte, etc. Il dévoile également de l’information détaillée sur une zone forestière particulière; on peut constater la façon dont une perturbation influe sur un paysage forestier en comparant l’évolution de l’inventaire forestier avant et après la perturbation. Le fait d’observer la transformation d’un inventaire forestier peut aider les chercheurs à constater l’évolution d’un paysage forestier. Des résultats de recherche indiquent que la valeur du bois n’est pas toujours égale à la valeur du volume du bois. Cela étant important, nous avons conçu le modèle simulant la valeur de la fibre ligneuse (MSVFL), en vue de dresser l’inventaire forestier. Ce modèle permet d’évaluer les produits forestiers en dollars et en valeur non commerciale, comme les écoservices, lesquels sont une contribution directe et indirecte de l’écosystème au bien-être humain. Il a de fait été conçu pour établir quels seraient la valeur d’une forêt si elle était soit soumise à un usage industriel traditionnel comme l’abattage d’arbres ou à la préservation. Une étude de cas fondée sur des données du Manitoba, conclut que le MSVFL peut cartographier l’évolution d’un inventaire forestier et contribuer à l’évaluation des changements au sein d’un paysage.