Publications du Service canadien des forêts

Recovery of plant community functional traits following severe soil perturbation in plantations: A case-study. 2016. Hébert, F.; Bachand, M.; Thiffault, N.; Paré, D.; Gagné, P. Int. J. Biodiversity Sci. Ecosystem Services Manag. 12:116-127.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36887

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1080/21513732.2016.1146334

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Le peuplier hybride est très sensible à la compétition racinaire. En l’absence d’herbicides qui éliminent la végétation concurrente, une préparation intense du sol est souvent nécessaire pour assurer le succès des plantations de peupliers hybrides.

Le but de cette étude était de déterminer si une telle préparation du sol en affectait la fertilité. La composition des communautés de plantes a été utilisée par les chercheurs comme indicateur de changement des propriétés du sol. L’étude a eu lieu dans des plantations de peupliers hybrides dans le sud du Québec.

Des différences dans la communauté végétale ont été notées entre les plantations de 4 et de 8 ans et les peuplements naturels. Quand les plantations atteignent l’âge de 12 ans, ces différences s’atténuent.

Ces résultats suggèrent que même après une forte perturbation des sols lors de la préparation de terrain en vue de la plantation, il y a un retour progressif de la communauté de plantes vers des conditions de peuplements naturels. Cela s’explique en partie par le développement rapide des peupliers hybrides qui recréent un couvert forestier.