Publications du Service canadien des forêts

Displacement of Tetropium cinnamopterum (Kirby) (Coleoptera: Cerambycidae) by its invasive congener, the brown spruce longhorn beetle, Tetropium fuscum (Fabricius). 2016. Dearborn, K.W.; Heard, S.B.; Sweeney, J.; Pureswaran, D.S. Environmental Entomology 45: 848-854.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36884

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1093/ee/nvw045

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs ont démontré que deux espèces de longicorne brun de l’épinette (une indigène et une exotique) se comportent de manière similaire, mais qu’ultimement l’espèce exotique pourrait prendre la place de l’espèce indigène.

Heureusement, les agents de contrôle naturels, comme les prédateurs ou les parasitoïdes, peuvent limiter efficacement la vitesse de propagation du longicorne brun de l’épinette, qu’il soit indigène ou exotique.

L’espèce exotique du longicorne brun de l’épinette est un ravageur forestier envahissant originaire d’Europe qui s’est établi en Nouvelle-Écosse, où il infeste et tue des épinettes matures et affaiblies. Il étend lentement son aire de répartition vers l’ouest.