Publications du Service canadien des forêts

New records of Helophoridae, Hydrochidae, and Hydrophilidae (Coleoptera) from New Brunswick, Canada. 2016. Webster, R.P.; Sweeney, J.D. ZooKeys 573: 19–30.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 36802

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.3897/zookeys.573.7020

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Les trois nouvelles espèces signalées au Nouveau-Brunswick (Canada) sont : Helophorus (Kyphohelophorus) turberculatus Gyllenhal, Helophorus (Rhopaleloporus) oblongus LeConte et Helophorus (Rhopaleloporus) marginicollis Smetana. Hydrochus subcupreus Randall, de la famille Hydrochidae et les 15 espèces d’Hydrophilidae ci-dessous sont recensées pour la première fois dans la province : Berosus fraternus LeConte, Berosus peregrinus (Herbst), Berosus sayi Hansen, Paracymus despectus (LeConte), Chaetarthria atra (LeConte), Cymbiodyta acuminate Fall, Cymbiodyta blanchardi Horn, Cymbiodyta minima Notman, Enochrus (Lumetus) hamiltoni Horn, Enochrus (Methydrus) consors (LeConte), Enochrus (Methydrus) consortus Green, Enochrus (Methydrus) pygmaeus nebulosus (Say), Cercyon (Cercyon) cinctus Smetana, Cercyon (Cercyon) herceus frigidus Smetana et Cercyon (Dicyrtocercyon) ustulatus (Preyssler).

Résumé en langage clair et simple

Il est utile de connaître les espèces présentes au Canada et leur répartition, afin de pouvoir surveiller les futures modifications de la diversité et de la répartition des espèces, susceptibles de se produire en raison des changements climatiques, de la perte d’habitat et d’autres formes de perturbation. L’article documente 19 espèces de coléoptères recensées pour la première fois au Nouveau-Brunswick, ce qui fait passer le nombre d’espèces de ces familles dans la province à 61, soit une augmentation de 25 %. La plupart des espèces de ces familles sont aquatiques ou terrestres et s’alimentent de végétation en décomposition, de champignons en putréfaction ou de déjections animales, mais certaines sont prédatrices. Certaines des nouvelles espèces ont été collectées au moyen de pièges en entonnoir dans le cadre d’une autre étude visant à améliorer les méthodes de relevé d’espèces potentiellement envahissantes de scolytes et d’insectes perceurs du bois. L’article fait progresser les connaissances sur la diversité et la répartition des espèces d’insectes au Canada.