Publications du Service canadien des forêts

Pisteurs de tordeuses : un projet de science citoyenne. 2015. Johns, R.C.; Pureswaran, D.S.; Owens, E. Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts - Centre de foresterie de l'Atlantique, Une Contribution Significative 14

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 36772

Langue : Anglais / Français

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé en langage clair et simple

Le programme de science citoyenne " Pisteurs de tordeuses " s’inscrit dans le cadre d’une vaste initiative scientifique qui vise à mieux comprendre comment les populations de tordeuses des bourgeons de l’épinette augmentent en début de phase d’infestation. Les scientifiques ont principalement recours à deux méthodes pour évaluer l’abondance du ravageur, soit les relevés des populations larvaires et les relevés à l’aide de pièges à phéromone. Les relevés des populations larvaires permettent d’évaluer le nombre de chenilles en hibernation, tandis que les pièges à phéromone fournissent des indications de l’abondance des mâles adultes. Les deux méthodes fournissent une indication de l’ampleur des populations du ravageur, mais les pièges à phéromone peuvent également révéler la présence de phénomènes migratoires potentiels qui, selon les scientifiques, jouent un rôle important dans le déclenchement des infestations. Dans diverses régions de l’est du Canada, des citoyens scientifiques fournissent un appui aux chercheurs en inspectant régulièrement les pièges appâtés avec la phéromone de la tordeuse des bourgeons de l’épinette durant la période de vol du ravageur. Les précieuses informations ainsi obtenues permettront aux chercheurs de mieux comprendre comment les populations de tordeuses des bourgeons de l’épinette augmentent et se propagent.

Également disponible sous le titre :
Budworm tracker: a citizen science project (Anglais / Français)

Dernière mise à jour :