Publications du Service canadien des forêts

Selection for forage and avoidance of risk by woodland caribou(Rangifer tarandus caribou) at course and local scales. 2015. McGreer, M.T.; Malon, E.E.; Vennen, V.; Wiebe, P.A.; Baker, J.A.; Brown, G.S.; Hagens, J.; Kittle, A.M.; Mosser, A.; Street, G.M.; Reid, D.E.B.; Rodgers, A.R.; Shuter, J.; Thompson, I.D.; Turetsky, M.J.; Newmaster, S.G.; Patterson, B.R.; Fryxell, J.M. Ecosphere 6(12):1-11.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 36643

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1890/ES15-00174.1

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

La relation entre les sélections à des échelles spatiales grossières et fines sur le plan spatiotemporel demeure très mal comprise. Certains auteurs affirment que les individus doivent adopter des modèles différents en fonction de l’échelle de sélection, afin de tenir compte des différents besoins aux différentes échelles. D’autres avancent que les modèles de sélection d’échelle grossière doivent refléter les décisions relatives à la sélection d’une échelle fine. Nous étudions ici la sélection des sites par 110 caribous forestiers équipés de colliers émetteurs GPS en fonction de la disponibilité de la nourriture et du risque de prédation sur un large gradient de la disponibilité des deux variables pour les forêts boréales du nord de l’Ontario. Nous avons étudié si la sélection des sites par le caribou en fonction de la disponibilité de la nourriture et du risque de prédation était cohérente entre les échelles de sélection grossières (aires de déplacement saisonnières) et fines. Nous avons observé que les modèles de sélection locale permettent de prédire des modèles de sélection à grande échelle, soulignant ainsi l’étroite relation entre les facteurs de sélection pour les deux échelles spatiales.

Dernière mise à jour :