Publications du Service canadien des forêts

Responses of Eastern red-backed salamander (Plethodon cinereus) abundance 1 year after application of wood ash in a northern hardwood forest. 2016. Gorgolewski, A.; Caspersen, J.; Hazlett,P.; Jones, T.; Tran, H.; Basiliko, N. Canadian Journal of Forest Research 46:402-409.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 36642

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/cjfr-2015-0230

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Des cendres provenant de la combustion de la biomasse ont été ajoutées aux sols des forêts caducifoliées lors d’une expérience sur le terrain visant à établir les répercussions sur le pH du sol, la conductivité électrique, l’humidité atmosphérique et l’abondance des salamandres un an après l’ajout. Pour l’expérience, des cendres volantes et des cendres résiduelles appliquées à trois différents taux ont été utilisées. Les salamandres ont été étudiées sous des planches d’étude, certaines contenant des cendres en dessous alors que d’autres non. Les cendres volantes avaient des niveaux de concentration en calcium et en potassium plus élevés, et un plus grand pouvoir de rétention d’eau que les cendres résiduelles. La modification des sols avec des cendres volantes a entraîné l’augmentation du pH du sol, de la conductivité électrique et de l’abondance de salamandres. Les cendres résiduelles n’ont pas eu d’effet considérable sur les propriétés du sol ou l’abondance de salamandres. Les cendres volantes ont entraîné l’augmentation de l’abondance de salamandres au moyen de modifications de l’acidité et de l’humidité du sol, et n’ont pas empêché leurs déplacements sur ou à travers la couverture morte.