Publications du Service canadien des forêts

Modelling variable fire severity in boreal forests: Effects of fire intensity and stand structure. 2016. Miquelajauregui, Y.; Cumming, S.G.; Gauthier, S. PLoS ONE 11(2): e0150073.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36629

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1371/journal.pone.0150073

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs ont créé un modèle capable de simuler une variation dans la sévérité des feux selon différentes conditions d’intensité de feux en forêt boréale. Selon eux, cette variation serait causée, entre autres, par la modification de la structure des peuplements.

Le but de cette étude était d’explorer et de quantifier les effets de la structure des peuplements, de leur composition et de la région où ils se trouvent sur la sévérité des feux. Les travaux ont porté sur les peuplements d’épinettes noires et de pins gris, les deux essences les plus abondantes et les plus importantes de la forêt boréale.

L’intensité des feux est une des principales variables pour mesurer les impacts d’un feu sur la structure des peuplement. La sévérité du feu, de son côté, mesure les impacts écologiques et biophysiques des feux. L’étude a permis aux chercheurs de quantifier la sévérité du feu en termes de mortalité des tiges selon l’intensité du feu et la structure des peuplements.