Publications du Service canadien des forêts

Effects of silviculture intensity on plant diversity response patterns in young managed northern temperate and boreal forests. Bell, F.W.; Hunt, S.; Dacosta, J.; Sharma, M.; Larocque, G.R.; Winters, J.A.; Newmaster, S.G. 2014. Écoscience 21(3-4):327-339.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36604

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.2980/21-(3-4)-3710

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Pour une bonne partie de la forêt boréale et tempérée nordique du Canada, l’intensification de la sylviculture pour augmenter la production de bois suscite de plus en plus d’intérêt. Cependant, certains s'opposent à l'utilisation de la sylviculture intensive craignant de possibles effets négatifs sur la biodiversité. En utilisant des données prises 5 ans après la récolte du NEBIE Plot Network (Ontario, Canada), nous avons étudié les liens entre la diversité végétale, l'intensité de la sylviculture et le climat actuel. Des modèles neutre, linéaires (positif et négatif), exponentiels (positif et négatif), quadratiques (concave vers le haut et vers le bas), cubique et d’ordre supérieur ont été ajustés aux données. Dans cet article, nous discutons de l'influence potentielle du climat et de la sylviculture sur les patrons de biodiversité observés. Nous discutons également de leurs effets sur les assemblages régionaux d'espèces, la succession, la structure hiérarchique, l’envahissement par des espèces exotiques et la résilience des espèces.

Résumé en langage clair et simple

Cette étude examine le type de relation qui existe entre la biodiversité végétale et l’intensité de la sylviculture effectuée dans la forêt tempérée du nord et la forêt boréale de l’Ontario.

Les résultats suggèrent que l’influence de l’intensité de la sylviculture dans ces forêts ne cadre pas dans un modèle bien précis. Cependant, la relation entre le climat et l’intensité de la sylviculture semble façonner la biodiversité végétale.

Le développement d’une meilleure compréhension de la relation entre la biodiversité végétale et l’intensité de la sylviculture permettrait aux aménagistes forestiers de développer des stratégies sylvicoles ayant moins d’impacts sur la biodiversité végétale.

Dernière mise à jour :