Publications du Service canadien des forêts

The Poplar Rust-Induced Secreted Protein (RISP) inhibits the growth of the leaf rust pathogen Melampsora larici-populina and triggers cell culture alkalinisation. Petre, B.; Hecker, A.; Germain, H.; Tsan, P.; Sklenar, J.; Pelletier, G. (Gervais); Séguin, A.; Duplessis, S.; Rouhier, N. 2016. Frontiers of Plant Science 7: Article 97.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36601

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.3389/fpls.2016.00097

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Cette étude a démontré qu’une protéine sécrétée par le peuplier à la suite d’une infection par le champignon de la rouille européenne du peuplier avait des propriétés antifongiques.

Cette protéine, qui n’avait pas de fonction connue auparavant, a été identifiée en étudiant la réponse des feuilles de peuplier à une infection de la rouille. Les chercheurs ont trouvé que cette protéine arrêtait la germination des spores du champignon sur les feuilles de peuplier.

L’étude de cette protéine pourrait permettre de mieux comprendre les mécanismes de défense développés par les peupliers pour résister à ce ravageur exotique.