Publications du Service canadien des forêts

A warmer climate reduces the bioreactivity of isolated boreal forest soil horizons without increasing the temperature sensitivity of respiratory CO2 loss. Laganière, J.; Podrebarac, F.; Billings, S.A.; Edwards, K.A.; Ziegler, S.E. 2015. Soil Biol. Biochem. 84:177-188.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36599

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.soilbio.2015.02.025

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Les résultats de cette étude indiquent qu’une augmentation de la température accélère la décomposition de la matière organique des sols de la forêt boréale et en augmente la libération du carbone.

L’objectif de cette recherche était de vérifier l’effet de l’augmentation des températures sur la décomposition des différents réservoirs de carbone du sol en forêt boréale. Le réchauffement accroît la vitesse de décomposition et la libération du carbone de tous les réservoirs de carbone, mais plus particulièrement pour le carbone plus stable situé dans les horizons profonds du sol.

Une décomposition plus rapide pourrait avoir un effet sur le cycle global du carbone. En effet, si l’accroissement de la décomposition (source de carbone) n’est pas compensée par une augmentation de la productivité forestière (puit de carbone), la quantité de carbone émise par ces forêts pourrait augmenter.