Publications du Service canadien des forêts

Characteristics of forest legacies following two mountain pine beetle outbreaks in British Columbia, Canada. 2015. Alfaro, R.I.; vanAkker, L; Hawkes, B. Can. J. For. Res. 45: 1387–1396.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 36513

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/cjfr-2015-0042

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Abstract

L'explosion périodique des populations de dendroctone du pin ponderosa, Dendroctonus ponderosae Hopkins (Coléoptères, Curculionidées), un insecte indigène de l'Amérique du Nord, a de sérieux impacts économiques sur l'industrie forestière dans l'ouest de l'Amérique du Nord. L'épidémie la plus récente en Colombie-Britannique (C.-B.), qui a débuté ala fin des années 1990, commence seulement maintenant (2015) a régresser après avoir causé une mortalité sans précédent dans les forêts de pin tordu (Pinus contorta Douglas ex Loudon). Dans cet article, nous avons utilisé des placettes permanentes de recherche pour produire un rapport sur l'état des forêts de pin tordu sur le plateau Chilcotin dans le centre de la C.-B. qui ont subi deux épidémies bien documentées de dendroctone du pin ponderosa. Dans cette région, la première épidémie a débuté ala fin des années 1970 et s'est poursuivie jusqu'au milieu des années 1980; la seconde épidémie a débuté au début des années 2000 pour se terminer en 2010. Nous avons mesuré les impacts de ces épidémies en termes de mortalité des arbres et nous décrivons les caractéristiques des répercussions qui persistent a la suite de ces épidémies, incluant les survivants dans différentes strates du couvert forestier ainsi que les niveaux de régénération, nouvelle et existante. Nous apportons des preuves a` l'appui de l'existence de répercussions des perturbations qui auraient engendré cinq structures de peuplement distinctes. Une régénération abondante et des strates intermédiaires du couvert forestier qui ont survécu dans la plupart des peuplements indiquent que les interventions d'aménagement pour repeupler les peuplements de pin dans cette région ne seront vraisemblablement pas nécessaires. L'information générée par cette étude est importante pour estimer le développement futur de la forêt et les stocks de bois ainsi que pour la planification et l'aménagement forestiers. [Traduit par la Rédaction]