Publications du Service canadien des forêts

Difference in the ecological strategies of coniferous tree species in European and Canadian boreal forests: a modeling analysis. 2015. Chertov, O.G.; Komarov, A.S.; Bykhovets, S.S.; Bhatti, J.S. Междисциплинарный научный и прикладной журнал «Биосфера» [Interdisciplinary Journal of Applied Science and the “Biosphere”] 7(3):338-346.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 36462

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Les espèces d’arbres de la forêt boréale sont très différentes de celles des forêts européennes et nord-américaines, et la présente étude aidera à en expliquer les raisons. Les arbres évoluent différemment selon les écosystèmes en consacrant plus d’énergie à la croissance de différentes parties de l’arbre. Cette étude, menée en Russie et au Canada, a utilisé un modèle informatisé pour voir les différences entre le pin gris et l’épinette noire au Canada, d’une part, et le pin sylvestre et l’épinette de Norvège, d’autre part. Le modèle informatisé a été utilisé afin de découvrir ce qui arriverait si chaque arbre était transplanté dans l’autre continent. Il a montré des différences notables dans le rythme de croissance des arbres, le développement de leurs racines et la quantité de carbone qu’ils utilisent. Les arbres canadiens dépensent plus d’énergie pour la croissance des radicelles et poussent plus lentement, tant dans le climat plus rude du Canada que dans celui plus doux de la Russie. Par contre, les arbres russes grandiraient plus vite que les arbres canadiens, en Russie et au Canada. Cependant, les différences dans la croissance de ces arbres sont moins grandes quand ils croissent dans le climat européen plus tempéré. Cela montre comment les arbres s’adaptent aux régimes climatiques en mettant plus d’énergie dans la croissance de différentes parties de l’arbre. Les arbres canadiens se sont adaptés de manière à tolérer plus de stress et des conditions climatiques plus rigoureuses.