Publications du Service canadien des forêts

Quantifying growth responses of black spruce and jack pine to thinning within the context of density management decision-support systems. Newton, P. 2015. Open Journal of Forestry 5: 409-421.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 36458

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.4236/ojf.2015.54035

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

En se fondant sur les approches déduites des précédents résultats de recherche et des observations empiriques tirées d’expériences de contrôle de la densité, des modèles de réponse à l’effet de la valeur génétique ajoutée ont été élaborés pour les plantations d’épinette noire (Picea mariana [Mill] BSP.) et de pin gris (Pinus banksiana Lamb.). Les modèles prenaient en compte le taux accru de développement d’un peuplement découlant de la plantation de plants génétiquement améliorés au moyen d’ajustements dans le temps apportés à la hauteur dominante moyenne fondée sur le site propre aux espèces – la fonction vieillesse. Les modèles utilisaient un modificateur relatif de croissance en hauteur fondé sur des estimations connues de gain génétique. Les modèles intégraient également un rapport de corrélation phénotypique âge mineur/âge adulte afin de prendre en compte le dépérissement temporel intrinsèque dans l’étude de l’ampleur des effets de la valeur génétique ajoutée au cours de la rotation. En intégrant les fonctions dans des variantes algorithmiques de modèles structurels de gestion de la densité de peuplement, on a produit des modèles de développement cohérents avec les axiomes de dynamiques équiennes.