Publications du Service canadien des forêts

Detection of hemlock woolly adelgid (Hemiptera: Adelgidae) infestations with sticky traps. 2015. Fidgen, J.; Whitmore, M.; Turgeon, J. Great Lakes Entomologist 48(3-4):125-131.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 36442

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : http://scholar.valpo.edu/tgle/vol48/iss3/4

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Le puceron lanigère de la pruche est un insecte non indigène dévastateur de la pruche de la Caroline et la puche du Canada à l’est de l’Amérique du Nord. Nous avons eu recours à des pièges englués sous la couronne de la pruche de l’Est pour capturer des larves mobiles (larves de 1er stade) de puceron lanigère de la pruche. Cette forme passive d’échantillonnage de larve mobile reflétait l’abondance saisonnière des larves mobiles et était plus efficace pour détecter les infestations de pucerons lanigères de la pruche comparée à une technique d’élagage des troncs. L’échantillonnage de larves mobiles rend possible l’échantillonnage indirect de l’intégralité de la cime vivante (habitat du puceron lanigère de la pruche) de la pruche alors que les techniques conventionnelles comme les inspections visuelles et l’élagage du tronc peuvent uniquement atteindre le tiers le plus bas de la cime des arbres mûrs. L’échantillonnage de larves mobiles peut être utilisé dans les zones traitées afin de déterminer s’il reste des populations résiduelles de puceron lanigère de la pruche, et également pour délimiter les infestations les plus récemment découvertes.