Publications du Service canadien des forêts

Dissimilar bacterial and fungal decomposer communities across rich to poor fen peatlands exhibit functional redundancy. 2015. Haynes, K.M.; Preston, M.D.; McLaughlin, J.W.; Webster, K.; Basiliko, N. Canadian Journal of Soil Science 95 (3): 219-230.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 36396

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Dans les écosystèmes de tourbière du nord, les changements climatiques et environnementaux peuvent mener à des changements des communautés de végétation dominantes. Cela entraîne des changements dans les feuilles et les racines déposées à la surface et la subsurface de la tourbière, ce qui peut affecter le taux de décomposition par les microbiens du sol. Nous avons caractérisé les communautés bactériennes et fongiques présentes avec un dégradé de nutriment, allant de tourbière basse riche à pauvre. Nous avons évalué le potentiel métabolique de ces communautés pour minéraliser une variété de substrats de matière organique. Nous avons constaté que des communautés microbiennes distinctes existent dans les tourbières riches, intermédiaires et pauvres, mais que les trois sites avaient le même cycle de minéralisation du carbone. Cette étude suggère que les bactéries du sol et les champignons peuvent être capables de réagir relativement rapidement aux changements des communautés de végétations et aux changements ultérieurs de la qualité des additions de substrat de carbone dans les tourbières basses associés aux changements climatiques et environnementaux.