Publications du Service canadien des forêts

Fuel moisture sensitivity to temperature and precipitation: climate change implications. 2016. Flannigan, M.D.; Wotton, B.M.; Marshall,G.A.; de Groot, W.J.; Johnston, J.; Jurko, N.; Cantin, A.S. Climatic Change 134(2):59-71.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 36391

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1007/s10584-1521-0

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

L’allumage et la propagation des feux de forêt sont fortement influencés par la teneur enhumidité des combustibles de forêt. La teneur en humidité des combustibles de forêt peut être décrite comme un équilibre entre l’effet de séchage de la température de l’air et l’effet humidificateur des précipitations. Dans cet article, nous avons exploré cet équilibre entre le séchage et l’humidification et avons constaté qu’en général, des augmentations très importantes de précipitations sont nécessaires pour équilibrer l’augmentation du séchage produit par des augmentations de température relativement modestes. Par conséquent, nous prévoyons qu’à l’avenir, les zones de partout au Canada qui connaîtront des hausses de température en raison du changement climatique subiront probablement une augmentation de l’activité des feux, malgré les changements de cycles et de quantités des précipitations. Une analyse de trois modèles atmosphériques complexes des futurs climats confirme ces constatations.

Dernière mise à jour :