Publications du Service canadien des forêts

Tree rings provide early warning signals of jack pine mortality across a moisture gradient in the southern boreal forest. 2015. Mamet, S.D.; Chun, K.P.; Metsaranta, J.M.; Barr, A.G.; Johnstone, J.F. Environmental Research Letters 10(8):1-13.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 36374

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1088/1748-9326/10/8/084021

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

On a récemment observé une augmentation de la mortalité des arbres de la forêt boréale canadienne, une situation très préoccupante pour l’aménagement durable des forêts. Prédire la mortalité future reste un défi important en matière de recherche. Dans cette étude, on a utilisé les données sur les anneaux de croissance des arbres pour détecter des signaux d’avertissement précoces associés à un risque accru de mortalité dans le cas des pins gris poussant dans des régions où le taux d’humidité varie (sec, humide et intermédiaire) dans la forêt boréale du sud de la Saskatchewan. Un changement du modèle de croissance menant à une période de croissance réduite, en particulier au début du développement d’un groupe d’arbres, est un signal d’avertissement précoce de mortalité. Ces changements du modèle de croissance ont probablement été causés par les sécheresses combinées aux infestations d’insectes. La concurrence de la part des arbres situés à proximité ne permet pas de prédire la mortalité. Cette étude est importante parce qu’elle montre que si un arbre a connu une croissance lente par le passé, peut-être en raison d’événements climatiques survenus des années ou des décennies auparavant, son sort est scellé dès lors.

Dernière mise à jour :