Publications du Service canadien des forêts

Impacts of wildfires on school children: a case study of Slave Lake, Alberta, Canada. 2015. Townshend, I.; Awosoga, O.; Kulig, J.; Pujadas Botey, A.; Shepard, B.; McFarlane, B. International Journal of Mass Emergencies and Disasters 33(2):148-187.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 36369

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

En 2011, les feux de forêt ont détruit plus de 500 maisons, plusieurs entreprises et un centre du gouvernement. Ils ont aussi mené à l’évacuation de tous les résidants du secteur de Slave Lake, en Alberta. Cette étude examine les effets psychologiques que les feux de forêt ont eus sur les enfants de Slave Lake six et douze mois après les incidents. Les résultats indiquent que plusieurs enfants manifestaient des symptômes liés au stress psychologique. Certains symptômes ont diminué au fil du temps, mais plusieurs symptômes ont persisté tout au long de l’étude. Les enfants plus jeunes, les filles et les enfants dont les maisons ont été détruites ont souffert du stress psychologique le plus important. L’étude a plusieurs répercussions sur les programmes et les politiques liés à la santé mentale. Premièrement, la perte d’une résidence ne devrait pas être le seul critère menant à une intervention en santé mentale. On devrait offrir des séances de consultation et d’aide à la récupération à tous les enfants. Deuxièmement, une évaluation et une intervention rapides ainsi que le temps pourraient être des facteurs importants pour atténuer le stress psychologique lié aux feux de forêt. Troisièmement, les séances de consultation psychologique devraient se poursuivre pendant plusieurs années à la suite d’un feu de forêt dévastateur.

Dernière mise à jour :