Publications du Service canadien des forêts

Cover density recovery after fire disturbance controls landscape aboveground biomass carbon in the boreal forest of eastern Canada. 2016. Irulappa Pillai Vijayakumar, D.B.; Raulier, F.; Bernier, P.; Paré, D.; Gauthier, S.; Bergeron, Y.; Pothier, D. For. Ecol. Manag. 360:170-180.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36351

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.foreco.2015.10.035

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Cette étude démontre que pour déterminer la dynamique du carbone en forêt boréale, il est important de connaître la capacité de récupération d’une forêt après un feu et d’en faire le suivi.

L’objectif de cette étude visait à vérifier s’il était possible de prédire la variabilité du carbone contenu dans la biomasse aérienne à partir du temps écoulé depuis le dernier feu. Dans les modèles de bilan du carbone existants, les stocks de carbone ne sont pas reliés à la variation de la composition des forêts, ni aux facteurs environnementaux. Pourtant, le temps écoulé depuis le dernier feu est une variable importante pour expliquer les changements dans la succession forestière et dans les stocks de carbone.

Les feux jouent un rôle important dans la dynamique de la forêt boréale. Avec 32 % du carbone forestier mondial, la forêt boréale est comparable à la forêt tropicale en tant que réservoir de carbone.