Publications du Service canadien des forêts

Forest Change — the Canadian Forest Service program on adaptation on climate change. 2015. Ste-Marie, C.; Bernier, P.; Eddy, B.; Edwards, J.; Gauthier, S.; Mathey, A.-H.; McKenney, D.; Parfett, R.; Pedlar, J.; Price, D.; Stinson, G. XIV World Forestry Congress, Durban, South Africa, 7-11 September 2015. 8 p.

Année : 2015

Disponible au : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 36344

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

Les changements climatiques ont déjà laissé leur marque sur les forêts et le secteur forestier du Canada, et d’autres répercussions sont à prévoir. En raison de leur emplacement nordique, les forêts canadiennes sont exposées à de plus graves dérèglements climatiques que la moyenne mondiale. De plus, vu que les forêts canadiennes croissent lentement, les forêts régénérées présentement seront confrontées à un tout autre climat lorsqu’elles parviendront à maturité, particulièrement dans 60 à 100 ans. Par conséquent, les décisions prises aujourd’hui en matière de gestion forestière auront une incidence à long terme. Compte tenu de l’étendue du paysage forestier canadien et de l’éloignement de certaines forêts, il est particulièrement difficile de faire le suivi des contrecoups des changements climatiques et d’en rendre compte. Changements forestiers, un programme du gouvernement du Canada, administré au Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada, a pour but de fournir de l’information cohérente pouvant être intégrée au processus décisionnel sur l’adaptation, tant sur le plan opérationnel, stratégique que politique. Le programme Changements forestiers permet de transmettre des données sur les tendances passées et de prévoir la façon dont les changements climatiques influeront sur les forêts et le secteur forestier à l’avenir. Des connaissances multidisciplinaires sur la condition des forêts de demain (le régime des perturbations, la productivité et la composition) sont également acquises dans le contexte d’un cadre intégré, afin d’évaluer les conséquences biophysiques, socioéconomiques et politiques liées aux changements climatiques et de les communiquer. Cet article donne un aperçu de l’approche adoptée et des principaux produits issus des connaissances dans le cadre de Changements forestiers, ainsi que des défis relevés et des leçons tirées en exécutant ce programme.

Résumé en langage clair et simple

Dans cet article, qui sera présenté au Congrès forestier mondial de 2015, on présente la démarche et les principaux produits issus des connaissances, dans le cadre de l’initiative Changements forestiers. On y indique également les défis relevés et les leçons retenues au cours de sa mise en œuvre. Changements forestiers, une initiative du gouvernement du Canada réalisée au Service canadien des forêts (SCF) de Ressources naturelles Canada, a pour but de fournir de l’information intégrée pouvant être incorporée aux prises de décisions opérationnelles, stratégiques et politiques quant à l’adaptation aux changements climatiques. Changements forestiers permet de fournir des données sur l’évolution des tendances passées et actuelles de la façon dont les changements climatiques influent sur les forêts et le secteur forestier. Des données pluridisciplinaires sur les futures conditions forestières (les perturbations, la productivité et la composition) sont également générées dans un cadre intégré, en vue d’évaluer les effets biophysiques, socioéconomiques et stratégiques liés à l’évolution du climat. Au cours des quatre premières années de Changements forestiers, trois constituants fondamentaux de l’initiative ont été établis au SCF, à savoir, le système de suivi, la trousse d’information sur l’adaptation et l’évaluation intégrée, en vue de favoriser l’adaptation aux changements climatiques au Canada. Le fait de disposer de ressources spécialisées, de priorités claires et d’échéanciers, ainsi que de structures de gouvernance comprenant à la fois les scientifiques et les gestionnaires, permet d’améliorer l’orientation et la coordination quant au programme de recherche du SCF sur l’adaptation aux changements climatiques.