Publications du Service canadien des forêts

Drivers of contemporary landscape vegetation heterogeneity in the Canadian boreal forest: Integrating disturbances (natural and human) with climate and physical environment. 2014. Grondin, P.; Gauthier, S.; Borcard, D.; Bergeron, Y.; Tardif, P.; Hotte, D. Écoscience 21:340-373.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36311

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.2980/21-(3-4)-3696

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Abstract

Cette étude vise à démontrer que l’hétérogénéité des paysages contemporains est régie par les perturbations naturelles en combinaison avec d'autres familles de variables explicatives. L’intégration de ces facteurs (drivers) devrait être considérée comme l’élément clé permettant d’expliquer les changements de végétation survenant le long des gradients écologiques qui caractérisent la forêt boréale. Des placettes d’inventaire forestier et des cartes forestières produites de 1970 à 2000 ont été utilisées pour caractériser un vaste territoire (175 000 km2) selon 3 thèmes associés à la végétation (espèces forestières, types forestiers, végétations potentielles-stades évolutifs) et 4 familles de variables explicatives (climat, perturbations naturelles, milieu physique et perturbations humaines). Des ordinations canoniques ont été effectuées pour définir les gradients écologiques et, le long de chacun d’eux, caractériser le chevauchement entre les thèmes de végétation et les familles de variables explicatives. Pour chaque thème, la proportion relative de la variation de la végétation expliquée par les familles seules (aucun chevauchement) ou en combinaison avec les autres a été quantifiée. L’hétérogénéité de la végétation décrite par les espèces ainsi que par les végétations potentielles-stades évolutifs s'explique principalement par les perturbations naturelles et le climat en association avec d'autres familles de variables explicatives. L’hétérogénéité de la végétation décrite par les types forestiers est aussi dominée par les perturbations naturelles et le climat, mais le milieu physique est plus important que dans les 2 autres thèmes. Par rapport aux familles de variables explicatives naturelles, les perturbations humaines jouent un rôle secondaire, mais significatif dans les 3 thèmes de végétation. L’ensemble de ces informations sur les relations entre la végétation et les facteurs à la base de son développement contribue à une meilleure connaissance du territoire d’étude et constitue un pas de plus vers son aménagement écosystémique.

Résumé en langage clair et simple

Dans cet article, les chercheurs ont étudié l’influence de plusieurs facteurs qui ont modelé la forêt boréale actuelle. Ces facteurs sont le climat, les perturbations naturelles, le milieu physique et les perturbations humaines. Leurs impacts se font notamment ressentir à des degrés divers sur la composition des forêts (sortes d’arbres) et sur leur évolution.

L’ensemble de ces informations sur les relations entre la végétation et les facteurs qui sont à la base de son développement contribue à une meilleure connaissance de la forêt boréale canadienne et appuie la mise en œuvre de son aménagement écosystémique.