Publications du Service canadien des forêts

Plant module size influences the intra-tree distribution and abundance of a shoot-boring sawfly in young balsam fir. 2015. Johns, R.C.; Edwards, S.; Carleton, D.; Morrison, A.; Morin, B. Entomologia Experimentalis et Applicata 156: 220-224.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 36303

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Des études sur le terrain ont été menées pour évaluer les effets de la variation entre les arbres dans le développement de la longueur des pousses parmi les niveaux de la couronne sur la densité et l’abondance du perce-pousse du sapin (Pleroneura brunneicornis), Rohwer (hyménoptères : Xyelidae), chez les jeunes sapins baumiers (Abies balsamea), Mill. (Pinacées). Dans l’ensemble, la direction cardinale n’avait aucune influence sur la densité ou l’abondance du perce-pousse; toutefois, le pourcentage et l’abondance les plus élevés de pousses percées ont été observés sur des pousses de taille moyenne dans la couronne (c’est-à-dire, au milieu de la couronne et sur les pousses distales-latérales et médio-latérales). En comparaison, peu de perce-pousses ont été observés aux niveaux supérieurs ou inférieurs de la couronne ou sur les pousses terminales relativement importantes sur les branches. Cette répartition semble indiquer que les pousses de taille moyenne des hôtes conviennent mieux pour la ponte des œufs ou le développement des larves. Les résultats de cette étude concordent très bien avec les prévisions de l’hypothèse de la « taille optimale du module » portant que les réactions des herbivores à la taille du module de plantes devraient tenir compte de l’importance des compromis entre l’utilisation des pousses relativement grandes et nutritives par rapport aux pousses petites, plus facilement exploitées

Résumé en langage clair et simple

La répartition des insectes à l’échelle des arbres est variable, et il est essentiel de bien comprendre cette variation pour élaborer des programmes de surveillance et prévoir les dommages potentiels causés par les ravageurs. Nous avons évalué la répartition du perce-pousse du sapin dans les jeunes sapins baumiers dans le cadre de travaux en cours visant à élaborer un programme de lutte intégrée contre cet insecte ravageur dans les plantations d’arbres de Noël. De façon générale, la plupart des pousses infestées se trouvaient dans les portions médiane et inférieure du houppier, et les pousses apicales à l’extrémité des branches et dans la portion supérieure du houppier étaient moins fréquemment attaquées.

Dernière mise à jour :