Publications du Service canadien des forêts

Towards reliable mapping of biosecurity risk: incorporating uncertainty and decision-makers’ risk aversion. 2015. Yemshanov, Denys; Koch, Frank H.; Ducey, Mark; Haack, Robert A.Wallingford, UK: Biosecurity Surveillance Quantitative Approaches CABI Publishing. 12:217-237 21 p.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 36285

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

L’évaluation des risques et la cartographie peuvent aider les gestionnaires forestiers à élaborer des stratégies visant à diminuer les introductions de nouveaux organismes envahissants. Toutes les connaissances sur le comportement de ces derniers dans leur nouvel environnement sont rarement acquises, ainsi, les évaluations des risques et des répercussions envisageables comprennent beaucoup d’incertitudes. Une décision prise en fonction d’une telle évaluation est tributaire de l’estimation des risques d’invasion par ces organismes et des conséquences possibles, ainsi que de la façon dont les décideurs perçoivent l’incertitude que présentent ces estimations. Lorsque la façon d’aborder une menace d’invasion comprend des activités coûteuses, irréversibles ou épineuses sur le plan social, les décideurs ont tendance à adopter un comportement d’aversion au risque ou de neutralité à l’égard du risque. Dans cet article scientifique, nous présentons de nouvelles techniques pratiques quant à l’évaluation des risques et la cartographie géographique, qui permettent d’incorporer l’incertitude et la perception du risque des décideurs dans les outils d’évaluation des risques. Nous adaptons des techniques qui ont couramment été utilisées dans le milieu financier pour inclure l’incertitude et les perceptions des décideurs directement dans les prévisions du risque d’invasion. Nous illustrons l’approche à l’aide d’études de cas qui évaluent le risque d’invasion écologique dans un domaine géographique donné, et ce, du point de vue d’un décideur qui appréhende le risque.