Publications du Service canadien des forêts

Negative impacts of high temperatures on growth of black spruce forests intensify with the anticipated climate warming. 2016. Girardin, M.P.; Hogg, E.H.; Bernier, P.Y.; Kurz, W.A.; Guo, X.J.; Cyr, G. Global Change Biol. 22:627-643.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36216

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1111/gcb.13072

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs démontrent que le réchauffement climatique projeté d’ici la fin du 21e siècle entraînerait une diminution de la productivité des forêts d'épinette noire du Canada, et ce, en dépit de saisons de croissance plus longues.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié l’impact des fluctuations climatiques sur la croissance de l’épinette noire entre 1970 et 2004. Ainsi, les températures élevées et la faible disponibilité de l’eau dans les sols limitent la croissance des arbres.

Grâce à un modèle de croissance, les chercheurs ont par la suite estimé la croissance des épinettes selon différents scénarios climatiques. Bien que le changement de température ouvre la voie à l'amélioration des conditions de croissance dans le nord du Canada, dans les forêts d’épinette noire du sud, les bénéfices seraient notamment annulés par une diminution de l'humidité du sol qui est nécessaire pour la croissance des arbres.

Finalement, une augmentation du gaz carbonique atmosphérique aurait un effet fertilisant pour les arbres, mais ce bénéfice serait nettement insuffisant pour contrecarrer l’impact négatif des températures élevées.

Programmes de financement

  • Programme de la qualité de l'air - Adaptation (Changements forestiers)
Negative impacts of high temperatures on growth of black spruce forests intensify with the anticipated climate warming
Dernière mise à jour :