Publications du Service canadien des forêts

Postfire Succession of Ants (Hymenoptera: Formicidae) Nesting in Dead Wood of Northern Boreal Forest. 2015. Boucher, P.; Hébert, C.; Francoeur, A.; Sirois, L. Environ. Entomol. 44:1316-1327.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36188

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1093/ee/nvv109

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

En échantillonnant du bois mort dans la forêt boréale du nord-est du Canada, les chercheurs ont constaté que :

• l’abondance des fourmis augmente durant les 30 premières années après un feu, pour ensuite diminuer; • le bois mort au sol qui avait été percé par des longicornes était plus susceptible d’être colonisé par des fourmis; • la présence de fourmis dans le bois mort avait une incidence sur la décomposition du bois.

La décomposition du bois commence dès la mort de l’arbre et implique un grand nombre d’organismes. Cette étude améliore notre compréhension de ce phénomène.