Publications du Service canadien des forêts

The influence of boreal tree species mixtures on ecosystem carbon storage and fluxes. 2015. Laganière, J.; Cavard, X.; Brassard, B.W.; Paré, D.; Bergeron, Y.; Chen, H.Y.H. For. Ecol. Manag. 354:119-129.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 36166

La langue : Français

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.foreco.2015.06.029

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

À la lumière de cette étude, les chercheurs concluent qu’un mélange d’essences résineuses et feuillues dans les peuplements (la mixité) n’a pas d’effet, à l’échelle de l’écosystème, sur la quantité de carbone qui y est stockée. Cependant, elle a un impact sur certaines composantes de l’écosystème tels les sols, les arbres ou les plantes de sous-bois lorsque considérées indépendamment. De plus, l’étude montre que ce n’est pas la mixité du peuplement, mais plutôt l’abondance d’une espèce en particulier, le peuplier faux-tremble, qui influence positivement le stockage du carbone.

L’étude a eu lieu dans la forêt boréale canadienne, dans des peuplements composés à des degrés variables de peupliers, d’épinettes noires et de pins gris.