Publications du Service canadien des forêts

Short-term effect of selection cutting in boreal balsam fir forest on cerambycid and scolytid beetles. 2015. Morin, M.B.; Hébert, C.; Berthiaume, R.; Bauce, É.; Brodeur, J. J. Appl. Entomol. 139:553-566.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35942

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude menée dans la sapinière à bouleau blanc au Québec, les chercheurs ont démontré que les coupes partielles ne semblent pas favoriser l’établissement d’insectes nuisibles chez les arbres sains.

Dans les secteurs partiellement coupés, la majorité des espèces de longicornes et de scolytes étaient 5 à 6 fois plus abondantes que dans les secteurs non récoltés. La plupart de ces espèces ne causent toutefois pas de dommages aux arbres sains. Cette augmentation des niveaux de populations ou de l’activité des espèces, observée durant l’année suivant la coupe, peut être attribuée à une ouverture du couvert forestier (plus d’exposition au soleil) et à une plus grande quantité d’arbres blessés lors des opérations forestières (donc plus de portes d’entrée pour les insectes). La réponse à moyen et à long terme des insectes nuisibles à ces nouvelles conditions forestières reste à déterminer.

Dernière mise à jour :