Canadian Forest Service Publications

Effets de l'intensité du brûlage dirigé et de la scarification sur la diversité des espèces végétales dans un peuplement de pin gris (Pinus banksiana Lamb). 1995. Tellier, R.; Duchesne, L.C.; Ruel, J-C.; McAlpine, R.S. Ecoscience 2:159167.

Year: 1995

Issued by: Great Lakes Forestry Centre

Catalog ID: 35904

Language: French

CFS Availability: PDF (request by e-mail)

Mark record

Abstract

L'evolutinnde la violation aetc" Audieedansun peupletneni de pin gristPimu hanksianat ayani fail I'cibjei dune coupea Mane, respectivement ua anei deuxanapres des traitements de briUage diri^ e» (tescarificaUc^ Le»ni>ulutx montreni que.malgre cenaines differences dam tocomposition speciflque. la ptupan desespeces prfsentes dans lacommunaute avani les trahements se retrouvent egalement apres le Milageou to scarificaiion. Deschangemenndans I'abondance des especes ent toutefois iti observes. Une fone diminution Initiate de to Homasse des arbustes. des graminft»< des cyperocees a Hi observee dans lesparcelles bruUes. aloes queseule labiomasse des graminces et des cyp&acecs semmVatBir (U affectcc de maniere negative parla scarification. Des la deuxiemeannee cependant. les effets des traitements sur la biomasse se sont resorbes, Unecorrelation negativea Ac obtenueentre I'imensittl du brulage ei to biomasse des arbustes. maisune comflttion positive a M obtenue entre rintensiw du brulageet to biomassedes planus herbocces hautes. L'indke de diversitf de Shannon a iti calculi pourcbacune des caiactetistfquesde la venation Ipotucentage de recouvrentem. nombit d'individus. frequence el biomasse). Des to premiere amee aprts le traitemeat. le brulageding et la scarificaiion oat cu un effet sur tous tes indicesde diventfte.sauf sur ceiui qui a iti catculek panirdu nombred'iitdividus. Aucune difference n'est opporae entre les parcelles bruteo et celles qui out fail Pobjetd'une coupea blancdansles indicesbases sur la frequence. Les indicesde richesse et de diversite" bases sur le pourcentage de recoovrement et la biomassecaicutts respectivement pour les parcelles brulees et pour les parcelles scarifiers sont plus bibles que les indices obtenns pour les parcelles ayani fait 1'objct d'une coupea Wane. Toutefois. ces effets deviennem negligeables deux ant apres les traitemenu. Aucune correlation n'a iti obtenue entre I'itueiuite' du feu et les indices de diversity to premiere annee aptesles traitements. Wen que let indices basts stir tepoureemage de reccxivremem et lenunbied'tadlvito Moa<Ut: brulage dirige. feu. Pima, scarificaiion. biodiversity